OSI Bouaké - Vincent Bolloré vient d’acquérir l’institut CSA Accueil >>  Zone Franche

Vincent Bolloré vient d’acquérir l’institut CSA


Mots-Clés / France

Diffuseur de presse gratuite (Direct soir, Direct Matin Plus), de médias télévisés (Direct 8 sur la TNT et l’ADSL), investisseur principal de Havas, le voici maintenant à la tête d’un des principaux institut de sondage d’opinion. Sonder l’opinion d’une main, faire l’opinion de l’autre et tirer les fruits d’une troisième en vendant la publicité. Ajoutons que Bolloré souhaite, en alliance avec Free et certainement Google, se lancer dans l’internet au débit sans fil (dit Wimax), nous avons un nouveau Citizen K en gestation. Pas n’importe lequel. Il ne se cache pas de la volonté de maîtriser le contenu de la presse et des médias qu’ils possède. Dans un interview à Télérama du 6 novembre 2007, il annonce sans ambages : « Je ne suis pas un investisseur financier, je suis un investisseur industriel. Je dois donc avoir le contrôle de l’éditorial. »

Voici qui est au moins aussi clair que les "tranches de cerveau disponibles" de Patrick Le Lay, ex-patron de TF1.

Comment accepter une telle concentration des moyens d’inf...allez, n’hésitons plus, ne dites plus "information", vous savez bien que c’est "influence" qu’il faut prononcer.

Ce Bolloré, mais n’est-ce pas aussi celui qui offrit son jet privé à Nicolas Premier pour l’inviter sur son Yacht privé à Malte, juste après l’élection de ce dernier... le premier qui dit "corruption" a gagné un paquet de cacahuètes.

Mais bon, pas d’inquiétude, aujourd’hui dans "Le Parisien" Carla Bruni-Sarkosy qui nous rassure : "C’est impossible de manipuler les médias". Tiens, elle est invitée par Laurence Ferrari pour son premier journal post-PPDA. Une amie de la "famille". Pas possible de manipuler les ami(e)s... Mais heureusement nous avons les "nouveaux médias" et l’internet... il est temps que les gens sérieux s’en occupent.

Tiens, ces parlementaires européens qui ont voté lundi dernier les amendements liberticides pour le "Paquet Télécom". Bientôt il faudra déclarer à son fournisseur d’accès les logiciels que l’on va utiliser. Le renversement de toutes les fondations de l’internet, et la fin de la "neutralité du réseau". Et si vous n’aviez pas compris que l’industrie de l’influence + l’industrie du contrôle sont les deux mamelles du monde moderne, c’est EDVIGE [1] qui va vous le rappeler. Un simple fichierd’innocents.. mais on ne sait jamais, vous savez, ils sont jeunes, ils font de la politique ou ils ont été témoins... vous nous laisseriez pas un peu d’ADN au passage, on ne sait jamais.

Nous vivons une époque formidable.

Hervé Le Crosnier


[1] EDVIGE est fichier mis en place par la police pour repertorier "Les mineurs "susceptibles de porter atteinte à l’ordre public"


VOIR EN LIGNE : vecam
Publié sur OSI Bouaké le vendredi 11 juillet 2008

LES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE


Vincent Bolloré vient d’acquérir le CSA
12 juillet 2008, par Sand   [retour au début des forums]

Tu sais que ce genre d’information est tellement énorme qu’on peine à le croire. Tu es sûr que c’est vrai ? Tu n’as pas des références genre dépêche AFP à nous donner ou autre annonce officielle ??

Vincent Bolloré vient d’acquérir le CSA
13 juillet 2008, par admin   [retour au début des forums]

j’ai mis cet article parce que je partage ce point de vue...mais la nouvelle est annoncée partout : le monde, les echos...

Vincent Bolloré vient d’acquérir le CSA
13 juillet 2008, par Sand   [retour au début des forums]

Merci Didier des précisions. Je viens de regarder l’article du Monde et comprendre d’où vient ma confusion : il s’agit de l’institut CSA qui fait les sondages, et non du CSA, le conseil supérieur de l’audiovisuel, instance de régulation de la télé. C’est bien deux choses différentes, n’est-ce pas ? (je t’interdis de dire que je suis une quiche)

Vincent Bolloré vient d’acquérir l’institut CSA
13 juillet 2008, par admin   [retour au début des forums]

bon je viens de changer le titre de l’article...pour être plus clair...pour aider les gens pressés à mieux comprendre ce dont il s’agit... (même si c’est clairement exprimé dés la première phrase de l’article...)

Vincent Bolloré vient d’acquérir l’institut CSA
13 juillet 2008, par Sand   [retour au début des forums]

Merci de ta patience avec les gens pressés... ou illettrés. Si si, je t’assure qu’il y a des illettrés qui lisent le blog ! Enfin encore merci, tu es formidable.