OSI Bouaké - Urgence Accueil >>  Et en Afrique, on dit quoi ?

Urgence


Mots-Clés / ONU

Libération - 21/12/2010 - Editorial par François Sergent

La communauté internationale a réagi avec une rare unanimité et une relative fermeté au hold-up électoral du président Laurent Gbabgo.

L’ONU   a adopté une résolution condamnant sans réserve ce président qui s’accroche par la violence au pouvoir, l’ensemble des pays africains a fait de même. Même le Parti socialiste français, après quelques regrettables atermoiements, a reconnu le verdict du peuple. Ce n’est pas la France et l’Occident qui condamnent Gbabgo, c’est le concert des nations. Faut-il rappeler que la majorité du peuple ivoirien a désavoué librement son président après dix ans de pouvoir absolu sans sanction électorale ? C’est ce que lui et son camp ne peuvent accepter et, deux semaines après sa défaite, Laurent Gbabgo s’est montré prêt à tout pour accaparer le pouvoir et continuer à profiter de ses prébendes. Il poursuit et tue ses opposants et utilise ses hommes de main, les Jeunes patriotes, pour faire peur, il muselle la presse, il contrôle une télé à ses ordres. Nourrissant la xénophobie, le clan Gbabgo joue sur le concept venimeux de l’ivoirité. Cette idée signifie de fait la coupure en deux du pays et la mort de la Côte-d’Ivoire. C’est ce que la communauté internationale veut éviter.

Les sanctions limitées prises par l’Union européenne constituent un premier pas mais elles ne suffisent pas. Il faut aussi s’attaquer à la fortune du clan qui confond trésor public et avoirs privés. Il y a urgence. Laurent Gbabgo a montré qu’il était prêt à déclencher une guerre civile plutôt que de rendre le pouvoir qu’il a perdu devant son peuple.


VOIR EN LIGNE : Libération
Publié sur OSI Bouaké le mardi 21 décembre 2010

LES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE


vendredi 23 novembre
Urgence
21 décembre 2010, par didier   [retour au début des forums]

"Il faut aussi s’attaquer à la fortune du clan..." (sic) C’est une très bonne idée ! Et comme nos dirigeants nous répètent à l’envie qu’il n’y a plus de paradis fiscaux, cela devrait être facile de bloquer les comptes de Gbagbo ! Ah j’oubliais la Suisse et son secret bancaire...Quel dommage !!! Soyons sérieux ces menaces ne sont pour l’instant que des gesticulations médiatiques... La France grand argentier de la zone CFA pourrait par contre faire pression sur l’économie ivoirienne (voir l’article : l’argent talon d’Achille de Gbagbo Mais ça serait dévoiler une menace qui pèse sur tout les pays de la zone CFA et donnerait un coup de projecteur sur ce mécanisme post-colonial qui continue d’enrichir "discrètement" la France...

Urgence
21 décembre 2010, par Sand   [retour au début des forums]

 ) C’est pour cette petite phrase que j’ai retenu cet édito... Qui sait... On pourrait faire un "groupé" avec l’affaire des biens mal-acquis déjà en cours ! Tu parles des comptes en suisse mais n’oublie pas les valises pleines de CFA que Simone a sorti du pays il y a moins d’un mois, en direction du Bénin. Fort est à parier qu’elles ont depuis, passé quelques frontières supplémentaires.