OSI Bouaké - Une Somalienne placée en centre de rétention avec son bébé de six mois Accueil >>  Orphelins du sida, orphelins et enfants vulnérables (OEV)

Une Somalienne placée en centre de rétention avec son bébé de six mois



LeMonde.fr avec AFP | 12.08.11 |

Une Somalienne a été internée jeudi soir avec son bébé de six mois au centre de rétention de Rennes après avoir été interpellée dans l’après-midi, à son domicile, à Angers, a-t-on appris vendredi 12 août auprès de RESF (Réseau éducation sans frontières) et du MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples).

Ce placement en rétention fait suite à un arrêté préfectoral de reconduite à la frontière en date du 3 août, consécutif à un rejet, en mai dernier, de sa demande d’asile politique, ont indiqué les deux associations dans un communiqué. Le juge des libertés et de la détention (JLD) a été saisi en urgence et l’audience se tiendra samedi matin à la cité judiciaire de Rennes.

Un texte récent prévoit un délai de cinq jours entre un placement en rétention et la présentation devant le JLD. Mais ce délai n’est pas suspensif et l’expulsion peut être effectuée avant la présentation devant le JLD.

OBJECTIF : TRENTE MILLE RECONDUITES

"Alors que les appels aux dons se multiplient pour tenter de faire face à la crise alimentaire en Somalie, le gouvernement français n’hésite pas à enfermer une mère et son bébé pour les renvoyer dans un pays ravagé par la guerre civile, où règne la famine, alors que sa demande d’asile n’a pas fini d’être examinée", déplorent les deux associations.

Arrivée en France fin 2010, la ressortissante somalienne a fait appel du refus du droit d’asile qui lui a été signifié en mai dernier. Mais cette procédure n’est pas suspensive à la mesure d’éloignement dans le cas d’une "procédure prioritaire", sous lequel cette demandeuse d’asile avait été placée pendant l’examen de sa demande.

Le ministre de l’intérieur, Claude Guéant, a jugé, en début de semaine, atteignable l’objectif "historique" de trente mille reconduites aux frontières en 2011, contre le précédent objectif de vingt-huit mille.


VOIR EN LIGNE : Le Monde
Publié sur OSI Bouaké le samedi 13 août 2011

LES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE


Une Somalienne placée en centre de rétention avec son bébé de six mois
13 août 2011, par Sand   [retour au début des forums]

Je profite de ce post pour commenter les propos de Sarkozy hier, déclarant devant les militaires français que le "bain de sang promis par Khadafi a été évité grâce à la France", solidaire avec un peuple libyen courageux. Mais par contre, la France n’est pas responsable des profiteurs du système, ces manants libyens (des pleutres) qui quittent leurs pays en faisant semblant de fuir la guerre pour venir nous voler notre travail et nos allocations*.

Comme nous l’avions remarqué au moment du séisme haïtien, la solidarité avec les peuples s’arrête à nos portes. Avec les somaliens, on veut bien faire des mines apitoyées et adopter une posture concernée par la famine, éventuellement, on est prêt à donner de l’argent pour ne plus en entendre parler, mais il ne faudrait pas non plus pousser.

La solidarité, quand je veux si je veux, quand j’ai le temps et pas chez moi.

* Évidemment, tout le monde n’a pas intérêt à tenir le compte du nombre de morts libyens à Lampedusa depuis mars. 24 000 libyens auraient fui le pays, "1500 au moins" ont été retrouvés morts de faim et de soif sur les côtes européennes d’après le HCR cité par Libération. Mais comme le dit Libé, « ce n’est qu’une estimation, certaines embarcations ayant certainement coulé sans que personne ne s’en aperçoive. »

Une Somalienne placée en centre de rétention avec son bébé de six mois
13 août 2011, par Sand   [retour au début des forums]

La juge vient de la libérer au motif que les conditions de rétention étaient dégradantes pour le bébé. Elle a fait appel du refus de lui accorder le statut de réfugiée.