OSI Bouaké - Pilule contraceptive : Touche pas à ma fertilité ! Accueil >>  Zone Franche

Pilule contraceptive : Touche pas à ma fertilité !


Mots-Clés / Prévention

Il y a des hommes figurez-vous, qui s’imaginent que l’utilisation de méthodes contraceptives orales comme la pilule par exemple, risque de diminuer la fécondité de leur femme. Eh bien cette idée, même si elle est très répandue, est… parfaitement fausse. Il est vrai que la pilule modifie le cycle naturel de reproduction de la femme. Mais dès l’arrêt du traitement, cette dernière peut très rapidement tomber enceinte de nouveau.

En fait, qu’est-ce qu’une pilule ? Rien d’autre qu’un comprimé, que la femme prend tous les jours pendant trois semaines. La quatrième semaine la prise est interrompue, ce qui provoque l’apparition de saignements, ressemblant à des règles. Les comprimés sont composés d’hormones semblables à celles naturellement sécrétés par les ovaires de la femme. Ce sont des dérivés d’oestrogènes et de progestérone. En prenant ces hormones, la femme modifie son cycle naturel : les estrogènes bloquent l’ovulation. La grossesse est alors impossible. De son côté, le progestatif épaissit la glaire à l’entrée de l’ utérus. Celle-ci fait alors office de bouchon, empêchant les spermatozoïdes de franchir le col de l’utérus.

Si elle est prise bien régulièrement, tous les jours, la pilule est efficace à 100%. Elle permet d’espacer les naissances et d’éviter le recours aux avortements clandestins, qui sont très risqués. En revanche, n’oubliez pas qu’elle ne protège ni du virus du SIDA  , ni des autres maladies sexuellement transmissibles.


VOIR EN LIGNE : Destination Santé
Publié sur OSI Bouaké le jeudi 28 août 2008

LES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE