OSI Bouaké - Les experts présentent l’évaluation psychologique de Duch Accueil >>  Justice internationale

Les experts présentent l’évaluation psychologique de Duch



31 août 2009 - Traduction inédite de l’anglais par Sandrine Dekens. Article extrait du blog du Cambodia Tribunal Monitor

Après une brève explication d’Alain Werner concernant l’absence des parties civiles, la Chambre a fait prêter serment à Françoise Sironi Guilbaud, psychologue française, et à Ka Sunbaunat, un psychiatre du Cambodge, les enjoignant à présenter conjointement un résumé de leur évaluation psychologique de Duch, ce qu’il ont exécuté à la demande du Bureau des co-juges d’instruction. Leurs conclusions sont basées sur treize entretiens avec Duch ainsi qu’une évaluation de ses actes comme ses excuses émouvantes aux victimes de S-21 et Choeung Ek..

Ils ont témoigné que Duch n’a jamais souffert d’un trouble mental, mais qu’il a eu recours à plusieurs mécanismes de défense psychologiques qui lui ont permis d’agir comme il l’a fait. Il a souvent pris des mesures, sous couvert de la rationalisation, pensant qu’il n’avait pas d’autre choix. Il s’est isolé et a évité de nombreuses situations, de sorte qu’il ne pourait voir et entendre ce qui se passait au entre les murs de la prison. Il a notamment eu recours à une « dissociation » psychologique, lui permettant de séparer les différentes activités de sa vie. Cela lui permit d’accepter deux versions contradictoires de la réalité et cela explique comment il a pu se livrer à certains comportements, comme avoir des enfants et être un bon père, alors qu’il présidait en même temps sur une prison où les enfants étaient systématiquement exécutés.

L’une des questions chaudement disputée au cours du procès, a été l’authenticité des excuses et des remords de Duch. De nombreuses parties civiles ont rejeté les excuses de Duch, l’accusant de mauvaise foi. En dépit des interrogatoires de l’accusation et la défense, les experts sont abstenus d’émettre un avis sur cette question. Cependant, ils ont réitéré leur observation que l’attitude de Duch s’est modifiée au fil des entretiens. Ils ont expliqué que dans les entretiens les plus récents, il a fait preuve d’une capacité d’empathie plus importante et du désir d’aider à fournir des réparations. Ils ont également noté que dépourvu par les questions, Duch a exprimé ses remords et les a informés qu’il allait demander pardon.

Françoise Sironi et Sunbaunat ont également abordé la conversion au christianisme qui a été critiquée par beaucoup, comme une simple tentative d’absoudre ses péchés. Ils ont expliqué que ce concept de la régénération baptismale lui a offert la possibilité de réaliser une nouvelle identité et personnalité, malgré les péchés de son passé.

Enfin, Sironi et Sunbaunat ont suggéré que Duch pourrait être réhabilité. Dans une tentative de remise en question, l’accusation a fait valoir que la réhabilitation complète ne serait pas possible parce que même si Duch était personnellement prêt et disposé, la société dans laquelle il aurait besoin d’être réhabilité ne pourrait pas l’accepter. Sunbaunat a répondu en suggérant que, même si la société n’était pas prête à pardonner Duch, il pourrait néanmoins vivre en son sein, tout comme de nombreux autres dirigeants khmers rouges qui l’ont fait dans le cadre de la politique du gouvernement de réconciliation.


Pour compléter cette brève, une vidéo où Françoise Sironi revient sur l’expertise psychologique de Duch conduite dans le cadre du procès des khmers rouges à Phnom Penh et sur la personnalité de l’ancien directeur de Tuol Sleng (S21).

Cette vidéo est présentée sur le site de l’Encyclopédie en ligne des violences de masse (OEMV),

  • Françoise Sironi : à propos de l’expertise psychologique de Duch, publié le 28 septembre 2009, ISSN 1961-9898
<object type="application/x-shockwave-flash" width="480" height="300" data="http://osibouake.org/flvplayer.swf?file=/public/fsironi.flv"> <param name="movie" value="http://osibouake.org/flvplayer.swf?file=/public/fsironi.flv"/> <param name="quality" value="high" /> </object>
...cliquez pour lancer la video...

VOIR EN LIGNE : Tribunal cambodgien
Publié sur OSI Bouaké le lundi 30 novembre 2009

LES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE


Les experts présentent l’évaluation psychologique de Duch
4 septembre 2009, par didier   [retour au début des forums]

je ne me prononcerais pas sur l’évaluation psychologique de Duch, mais il faut apprecier à sa juste valeur, la dernière phrase de Sunbaunat, dans un pays dirigé par Hun Sen, ancien commandant Khmer rouge...

Les experts présentent l’évaluation psychologique de Duch
5 septembre 2009, par osi.bouake   [retour au début des forums]

Savoureuse et éclairante ta remarque.

Les experts présentent l’évaluation psychologique de Duch
30 novembre 2009, par didier   [retour au début des forums]

En suivant le procès de Duch, j’ai longtemps était frustré de ne pas entendre de mise en perspective historique de l’accomplissement de ses actes génocidaires. Pour avoir beaucoup lu sur le Cambodge et génocide Khmer rouge, il me semble important de ne pas faire abstraction de l’état de tension et des enjeux politiques et géopolitiques de l’époque avant d’envisager de comprendre comment collectivement et individuellement des individus ont pu commettre de telles atrocités. Merci à Françoise Sironi de nous rappeler que l’évaluation psychologique de Duch n’est efficiente que sous l’angle d’une "Psychologie Géopolitique Clinique"