OSI Bouaké - Les étrangers sans papiers devront payer pour être soignés Accueil >>  VIH/Sida

Les étrangers sans papiers devront payer pour être soignés



Libération - 02/11/2010

Les associations le redoutaient : l’Assemblée nationale a restreint ce mardi l’accès à l’Aide médicale d’Etat (AME  ), couverture médicale gratuite prévue pour les étrangers en situation irrégulière aux faibles ressources, les députés UMP instaurant notamment un droit d’entrée de 30 euros !

Les élus de la majorité ont également exclu du panier de soins pris en charge les actes « au service médical rendu faible », comme les traitements de la stérilité et les cures thermales, dans le cadre de l’examen des crédits « santé » du projet de budget pour 2011.

L’amendement instaurant le forfait a été déposé par plusieurs députés UMP, dont Dominique Tian, Thierry Mariani, Dominique Door et Jean Léonetti. Le principe d’un forfait avait été évoqué en juillet par la ministre. Il prévoit également de limiter les ayants droit « aux conjoints et enfants, en excluant les ascendants, les descendants (sauf enfants) et les collatéraux jusqu’au troisième degré ».

Plusieurs associations avaient mis en garde contre l’offensive de députés UMP pour restreindre l’AME  , estimant qu’il s’agissait de stigmatiser les étrangers. Sonnette d’alarme

Jeudi dernier, les associations membres de l’Observatoire du droit à la santé des étrangers (ODSE) ont tiré la sonnette d’alarme. Si l’accès à l’AME   se réduit trop, les sans-papiers vont attendre pour se faire soigner : « [Ils] seraient donc pris en charge à un stade plus avancé de leur pathologie, au risque d’arriver quand [ils] ont besoin de soins urgents, toujours plus lourds et compliqués à mettre en œuvre. »

La gauche a estimé que la restriction touchant l’AME   allait porter atteinte à la santé publique car « les personnes concernées souffrent plus que la moyenne de maladies infectieuses graves », a expliqué Marisol Touraine (PS). Le montant du budget de l’AME   s’établit à 588 millions pour 2011.

Des organisations de médecins s’inquiétaient également de cette restriction de l’accès à l’Aide médicale d’Etat (AME  ). Cette contribution « condamnerait de nombreux malades à rester sans soins », alertait cet après-midi le Syndicat de la Médecine générale et le Comité des Médecins généralistes pour l’Accès aux Soins. L’association France Terre d’Asile s’est également émue de cette proposition qui, selon elle, « constitue une aberration politique » et « une grave erreur du point de vue de la santé publique ».


VOIR EN LIGNE : Libération
Publié sur OSI Bouaké le mercredi 3 novembre 2010

LES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE


Les étrangers sans papiers devront payer pour être soignés
3 novembre 2010, par Sand   [retour au début des forums]

Mon grand-père assiste actuellement à la fin du démantèlement des conquêtes sociales qui ont donné du sens à sa vie. Par exemple, il y a quelques mois, le gouvernement Sarkozy a fait voter un décret (décret du 31 décembre 2009, entré en vigueur le 1er janvier 2010 = "Bonne année les mineurs !") pour réduire certains remboursements liés aux frais de santé des anciens mineurs. Cette décision brutale a touché des anciens mineurs modestes qui ont contribué à la reconstruction économique de la France après-guerre, ainsi que des veuves vivant dans des situations de grande pauvreté. Mon grand-père m’a raconté à cette occasion l’histoire de la conquête politique et sociale que les mineurs ont mené pour que l’Etat qui les exploitait leur garantisse l’accès aux soins de santé. Il n’avait jamais imaginé qu’à 85 ans, rendu invalide depuis des années par sa vie de travail, il assisterait à la mise en pièces de cet accès aux soins.

Je comprends parfaitement ce qu’il peut ressentir, je me sens proche de lui quand je lis cette sinistre nouvelle. Je me souviens de la lutte que les associations de malades ont menée il y a quelques années, pour que les préoccupations de santé publique priment sur la xénophobie et le droit du séjour. Nous n’aurons pas attendu 50 ans pour voir mis en pièces cet accès des personnes malades aux soins de santé.

C’est écœurant.

Les étrangers sans papiers devront payer pour être soignés
3 novembre 2010, par Sand   [retour au début des forums]
Les étrangers sans papiers devront payer pour être soignés
3 novembre 2010, par didier   [retour au début des forums]

Je partage oh combien ta réaction ! Le problème est que nous sommes dans un pays en perte totale de mémoire collective et sociale. On leur répète toute la journée que nous sommes dans une société sans classe, où les ouvriers et leur luttes n’existent plus...et dont la compétitivité est plombée par les mesures sociales. Même les gens attachés aux "acquis" sociaux, ont complétement oublié qu’il ne sont pas tombés du ciel un matin, ils n’ont pas idée des luttes menées par nos anciens pour les obtenir, combien ils se sont battus pour eux mêmes et pour nous leurs descendants !! Et ce sont hélas souvent ceux qui se disent le plus attachés à la santé, à l’éducation, à la protection sociale...qui ont élus et éliront encore ceux qui nous font faire ce "grand bond en arrière" ! Ecoeurant certes, et un brin désespérant également...

Les étrangers sans papiers devront payer pour être soignés
3 novembre 2010, par Sand   [retour au début des forums]

on va finir comme les deux vieux du muppet show !