OSI Bouaké - L’obélisque de Buenos Aires recouvert d’un préservatif rose Accueil >>  VIH/Sida

L’obélisque de Buenos Aires recouvert d’un préservatif rose


Mots-Clés / Activisme

vendredi 2 décembre 2005, 10h25

BUENOS AIRES (AFP) - L’obélisque érigé en plein centre de Buenos Aires a été entièrement recouvert jeudi d’un immense préservatif de couleur rose à l’occasion de la journée internationale contre le sida  .

Le secrétaire à la Santé du gouvernement de la capitale argentine, Donato Spaccavent, a expliqué cette initiative par la nécessité "ne ne pas baisser la garde" devant la menace du sida  , qui touche plus de 120.000 personnes en Argentine, accusant par ailleurs d’"hypocrisie" les détracteurs de cette action de sensibilisation.

"Le sida   dans certaines régions du monde a augmenté en raison de cette opinion qui veut que ce soit une maladie curable", a-t-il déclaré, interrogé par une radion de Buenos Aires, appelant à rejeter cette idée fausse et à encourager l’usage du préservatif pour prévenir les risques.


Publié sur OSI Bouaké le vendredi 2 décembre 2005



LES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE


> L’obélisque de Buenos Aires recouvert d’un préservatif rose
2 décembre 2005, par Sand   [retour au début des forums]

J’aimerais bien retrouver dans mes archives, l’article que Libération avait fait au lendemain du premier décembre... quelle année déjà ? 1993 ? où Act Up Paris   s’était fait largement connaître du grand public en déployant une immense capote sur l’obélisque de la Concorde (financée par Benethon si ma mémoire ne déraille pas trop).

Je me demande s’il y a encore des gens pour s’en souvenir, cela paraît si loin !