OSI Bouaké - L’OMS parvient à un accord sur l’échange des souches d’H5N1 Accueil >>  VIH/Sida

L’OMS parvient à un accord sur l’échange des souches d’H5N1


Mots-Clés / OMS

LE MONDE | 25.05.07 | 15h30

L’Organisation mondiale de la santé (OMS  ) a annoncé, jeudi 24 mai, que ses 193 Etats membres étaient parvenus à un accord intérimaire assurant un échange des différentes souches de virus responsables de l’actuelle épizootie de grippe aviaire due au virus H5N1.

Cet accord obtenu lors de l’Assemblée mondiale de la santé, qui se tenait à Genève, est un préalable indispensable au développement rapide de vaccins efficaces dès lors que l’épizootie se transformerait en épidémie grippale hautement pathogène.

Cette décision semble clore le différend qui était récemment apparu lorsque l’Indonésie, l’un des pays les plus touchés par l’épizootie, avait annoncé avoir passé un contrat avec la multinationale pharmaceutique Baxter, qui s’engageait à lui fournir des vaccins contre la livraison exclusive des souches virales. "Les Etats membres ont accepté de partager les souches virales et ce jusqu’à ce qu’un autre mécanisme soit mis en place", a expliqué le docteur David Heymann, directeur général adjoint de l’OMS   chargé de la lutte contre les maladies infectieuses.

Margaret Chan, directrice générale de l’OMS  , s’est engagée à faire le maximum pour assurer l’accès de tous aux vaccins en cas de pandémie. Les responsables sanitaires indonésiens ont indiqué qu’ils reprenaient l’envoi des échantillons des virus H5N1 identifiés sur leur sol dans l’un des laboratoires de référence de l’OMS   situé à Tokyo.

Officiellement, le virus H5N1 a, depuis 2003, contaminé 306 personnes dans le monde, parmi lesquelles 185 sont décédées, le plus souvent en Asie du Sud-Est.

Jean-Yves Nau Article paru dans l’édition du 26.05.07.


VOIR EN LIGNE : Le Monde
Publié sur OSI Bouaké le samedi 26 mai 2007

LES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE


> L’OMS parvient à un accord sur l’échange des souches d’H5N1
26 mai 2007, par Sand   [retour au début des forums]

L’OMS   appelle cela un "accord", mais cela ressemble plutôt à une réddition. J’ai cherché la contrepartie : "jusqu’à ce qu’un autre mécanisme soit mis en place" et "Margaret Chan, directrice générale de l’OMS  , s’est engagée à faire le maximum pour assurer l’accès de tous aux vaccins en cas de pandémie". Paroles, paroles... Cela ressemble à du vent.