OSI Bouaké - Entre trauma et protection : quel devenir pour les enfants juifs cachés en France (1940-1944) ? Accueil >>  Orphelins du sida, orphelins et enfants vulnérables (OEV)

Entre trauma et protection : quel devenir pour les enfants juifs cachés en France (1940-1944) ?



OSI Bouaké, SD - 5 novembre 2009

Ce livre est issu du remarquable et poignant travail de thèse de Marion Feldman, docteur en psychologie clinique et psychopathologie, qui a amicalement accompagné mon propre travail réflexif sur la construction identitaire des enfants ayant traversé un événement traumatique.

Etudier le destin des enfants juifs cachés en France pendant la Seconde Guerre mondiale, c’est de fait questionner l’histoire mais aussi les théories et les pratiques psychologiques. Plusieurs disciplines des sciences humaines se trouvent, en effet, mêlées à la problématique de ces enfants : l’histoire mais aussi la sociologie, l’anthropologie sont indissociables de la psychologie pour l’appréhender de manière globale et pertinente. L’impact des événements historiques participe à la construction psychique des individus. Pour l’auteur, il ne s’agit pas pour autant de « psychologiser » cette population, mais à partir de leur vécu d’"enfants cachés" de fabriquer des outils de compréhension des traumatismes et de la manière dont ils les ont surmontés. Elle propose là une clinique engagée dans le social et l’histoire à travers une recherche qui l’a conduite à recueillir et analyser les récits des personnes qui, enfants, ont été cachés en France pendant l’occupation.

Marion Feldman (2009), Entre trauma et protection : quel devenir pour les enfants juifs cachés en France (1940-1944) ? Erès, La Vie de l’enfant

ISBN : 978-2-7492-1128-2 / EAN : 9782749211282 / 14 x 22, 300 pages env. / 28.00 €

Préface de Marie Rose Moro - Volte-face de Boris Cyrulnik


Publié sur OSI Bouaké le jeudi 5 novembre 2009



LES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE


Entre trauma et protection : quel devenir pour les enfants juifs cachés en France (1940-1944) ?
5 novembre 2009, par didier   [retour au début des forums]

je n’ai (bien sur) pas lu le livre, je ne doute pas de la qualité du travail de Marion Feldman mais je m’interroge sur le titre, et le mot "devenir", simplement parce que ces enfants cachés pendant la guerre doivent tous froler les 70 ans...

(Sand c’est un message "privé", tu pourras le supprimer après...)

Entre trauma et protection : quel devenir pour les enfants juifs cachés en France (1940-1944) ?
6 novembre 2009   [retour au début des forums]

Ma réponse serait qu’elle s’est intéressée à ce qu’ils étaient devenus. Il est vrai que c’est une population âgée dont le devenir est à conjuguer au passé pour beaucoup d’entre eux. Marion Feldman s’est donc intéressée aux itinéraires de vie des personnes rencontrées pour comprendre quel devenirs ont eu ces enfants. C’est ce dont témoigne son livre, entre autre.

Entre trauma et protection : quel devenir pour les enfants juifs cachés en France (1940-1944) ?
6 novembre 2009, par Sand   [retour au début des forums]

Aucune raison de supprimer ton message qui est d’intérêt général. Je ne sais pas si ma réponse t’éclaire. Sinon, tu peux me demander un plan pour aller interviewer l’auteure... !

Entre trauma et protection : quel devenir pour les enfants juifs cachés en France (1940-1944) ?
6 novembre 2009, par didier   [retour au début des forums]

j’avais parfaitement compris qu’elle conjugait "devenir" au passé... ma remarque n’avait de valeur que sémantique...

Entre trauma et protection : quel devenir pour les enfants juifs cachés en France (1940-1944) ?
6 novembre 2009, par Sand   [retour au début des forums]

Du coup, je ne comprends plus le sens de ta remarque "sémantique".