OSI Bouaké - Benoît XVI "se sent proche" des victimes du sida Accueil >>  VIH/Sida

Benoît XVI "se sent proche" des victimes du sida


Mots-Clés / PVVIH

Cite du Vatican - Le pape a saisi l’occasion de son audience générale mercredi, à la veille de la Journée mondiale de lutte contre le sida  , pour souligner sa proximité avec les malades et leurs familles.

Les chiffres de progression de la maladie "sont alarmants", a déclaré le pape devant plus de 20.000 pèlerins rassemblés place Saint-Pierre.

Il a souligné que l’Eglise "a toujours considéré le soin aux malades comme partie intégrante de sa mission".

"J’encourage donc les multiples initiatives promues pour vaincre cette maladie, en particulier toutes celles des communautés ecclésiales, et je me sens proche des malades du sida   et de leurs familles, invoquant à leur intention l’aide et le réconfort du Seigneur", a déclaré le pape.

Dans un message diffusé à l’occasion de la journée de lutte contre le sida  , le président du conseil pontifical pour la santé, le cardinal Javier Lozano Barragan, a déclaré que le transmission du sida   était favorisée par "une sorte de culture pansexuelle qui dévalorise la sexualité, en la réduisant à un simple plaisir sans signification".

Une véritable prévention de la transmission par voie sexuelle doit être fondée sur "une conception et une pratique sexuelles justes" dans le cadre du mariage "unique et indissoluble", a estimé le prélat, réaffirmant ainsi la position constante de l’Eglise catholique.

Le cardinal Barragan a déclaré que "l’Eglise catholique continue à offrir sa contribution aussi bien dans la prévention que dans l’assistance aux malades du sida   et à leur famille", soulignant que "26,7% des centres pour les soins du sida   sont catholiques".

Il a par ailleurs demandé que les industries pharmaceutiques "facilitent l’accès économique aux médicaments antirétroviraux pour le traitement du sida   et à ceux qui sont essentiels pour guérir les infections opportunistes".


Publié sur OSI Bouaké le jeudi 1er décembre 2005

LES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE


> Benoît XVI "se sent proche" des victimes du sida
1er décembre 2005, par admin   [retour au début des forums]

No Comment !


> Benoît XVI "se sent proche" des victimes du sida

1er décembre 2005, par Sand   [retour au début des forums]

Si si, des commentaires !! Tu penses bien que je ne vais pas me priver ! Je reformule pour ceux qui n’ont pas compris : les séropositifs sont contaminés parce qu’ils mènent une vie pansexuelle (?) dissolue, mais les catholiques dans leur grande bonté d’âme veulent bien leur tenir la main quand ils meurent. Merci à eux...


> Benoît XVI "se sent proche" des victimes du sida

28 janvier 2006   [retour au début des forums]

Le pape pense aux malades infectés par le VIH  , à leur famille et demande de leur apporter une aide. Il rejoint par cette pensée Nelson Mandela pour qui "celui qui n’a rien fait pour lutter contre le sida   sera sévèrement jugé."

Je n’aime pas le terme de "culture pansexuelle" et comme l’avait dit le cardinal Cottier théologien avec Jean-Paul II, l’usage du préservatif peut être considéré comme légitime lors d’une condition épidémique de diffusion et que " l’éducation à la sacralisation du corps humain" n’est pas appplicable. Le cardinal Barragan ne devrait transmettre sa conception que pour " un couple marié dans la religion catholique. Un religieux, le père Joinet,conscient que la fidèlité réciproque est difficile quand l’homme s’expatrie pour trouver un travail, préfère conseiller : " Sois fidèle, si tu ne le peux pas, au moins sois prudent. "

Ne sont pas pris en compte par le cardinal, les PVVIH   des PED contaminés par une transfusion, objet piquant ou tranchant non stérile à cause de certaines pratiques traditionnelles néfastes, le manque de moyens pour éviter la transmission nosocomiale dans les centres de soins,le dénuement des malades, les enfants contaminés par leur mère dès la naissance.