OSI Bouaké - BURUNDI : Des activistes manifestent pour défendre les droits d’une veuve du sida Accueil >>  VIH/Sida

BURUNDI : Des activistes manifestent pour défendre les droits d’une veuve du sida


Mots-Clés / Burundi

DAKAR, 17 mars 2006 (PLUSNEWS) - L’Association nationale de soutien aux séropositifs (ANSS) a lancé mercredi une série de manifestations de rue pour défendre les droits à l’héritage d’une femme veuve infectée au VIH   et menacée d’expulsion.

Selon l’ANSS, les manifestants défileront tous les jours jusqu’à ce que la justice reconnaisse le droit de Judith Nibigira à hériter de la maison conjugale, un droit que lui contesterait sa belle-famille au motif que l’épouse de leur défunt parent est séropositive et que le couple n’a pas eu d’enfants, a affirmé Mme Nibigira, citée par l’agence de presse Pana.

Une situation que Jeanne Gapiya, présidente de l’ANSS et activiste reconnue de la lutte contre le sida   au Burundi et en Afrique, a qualifié d’« inacceptable », estimant que ces agissements ne pouvaient être tolérés dans un pays censé disposer d’une législation avancée en matière de lutte contre la discrimination des personnes vivant avec le VIH  .

Le taux de prévalence du VIH   au Burundi est estimé par les Nations unies à six pour cent de la population. Le Burundi, comme ses voisins de la région des Grands Lacs -la République démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda- a été marqué par des années de conflits civils meurtriers pendant lesquels le viol a été utilisé massivement comme arme de guerre, contribuant à augmenter le taux d’infection au VIH  .


VOIR EN LIGNE : IRIN Plus News
Publié sur OSI Bouaké le mardi 21 mars 2006

LES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE


> BURUNDI : Des activistes manifestent pour défendre les droits d’une veuve du sida
19 août 2006, par Sand   [retour au début des forums]

Pour compléter cette brève et pour information : après bien des complications et grâce à la ténacité de Jeanne Gapiya et des femmes militantes de l’ANSS, au secours des médias et au courage de son avocate, ELLE VIENT DE GAGNER SON PROCES !! C’est une grande victoire pour les veuves du Burundi, en espérant que cela montrera qu’avec le soutien d’associations courageuses, et même si la route n’est pas sans embuches... le combat vaut le coup d’être mené. Sand (de retour du Burundi)